C'est quoi Guignolsland ?


Guignolsland.com [lien] est un site consacré au village de Brindas (F 69126) [infos], et à Guignol [page], au théâtre, etc.

Ce blog est ouvert parallèlement à ce site —d'une part pour recueillir des articles que nous évacuons de nos pages (surtout des actus de la page nommée... Brind'Actu), —et d'autre part pour accueillir vos points de vue, vos remarques, y compris sur des sujets non encore abordés.

Les sujets présents sont listés sous "Libellés" (en descendant la col' de droite), cliquer dessus pour les ouvrir…

Pour répondre à nos différents sujets, ou pour en initier de nouveaux, n'hésitez pas à cliquez sur "commentaires" ici ou là !

PS: Vous pouvez voir notre blog sous d'autres présentations en cliquant ici

dimanche 1 janvier 2017

Quelques brins d'actu sur BRINDAS en 2016…

Brindas ancien (chateau de Montplaisir) et Brindas nouveau (rue de la fonte du buyat)

En vrac, quelques infos publiées en 2016 sur la page BRINDACTU de GUIGNOLSLAND (.com, le site. Vous êtes ici sur le blog : nuance…).

Les plus récentes étant en principe en haut…

Comptes-rendus divers des conseils municipaux (pdf parfois sur le site municipal…: brindas.fr/…)
(NB: Avec le changement du site municipal vers Octobre 2016, les anciens liens "officiels" sont malheureusement devenus périmés…)
Les deux "partis d'opposition" (de g à dr?: Brindas Participation et Progrès et Bien Vivre Ensemble à Brindas) publient des comptes-rendus, que nous mettons en lien ci-dessous quand ils sont disponibles :


En guise de cadeau de Noël, Le Progrès du Dimanche 18-12 vient nous rappeler (dans sa double-page centrale) que Brindas, avec ses 181 logements sociaux pour 5651 habitants (soit un taux de 8,01%) est toujours astreint (par les lois SRU+Alur) à une pénalité (versée) de 63.361 euros (chiffres de 2015). Une des plus importantes dans le Rhône pour une relativement petite commune. 

Jeudi 15 Décembre 2016 à 20h30, théâtre Le Griffon à VAUGNERAY > "Le Grand Rassemblement / Ensemble pour la 10e" [Facebook] (mouvement en vue des législatives de Juin 2017

Samedi 10 Décembre à 10h30, placette des Ormeaux à BRINDAS > inauguration de l'arbre de la Laïcité [Brindas.fr

Vendredi 9 Décembre 2016 à 20h30, salle des enfants de/à CRAPONNE > conférence sur le projet de retenue sèche pour l'Yzeron à Francheville. Par la SCL (qui est contre

Mercredi 30 Novembre 2016 à 19h30, salle des fêtes de BRINDAS > réunion publique sur la ZAC des Verchères

5-11-2016 à VAUGNERAY : Manifestation contre les "remblais sauvages"! (Pour le moment, à Brindas on a juste vu défiler des camions, mais le relief de la commune permet sans doute moins ce genre d'abus…) [france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/rhone/vaugneray-remblais-colere…]
Si vous ne voyez pas de quoi on parle, allez vous promener en montant le chemin de Roche Coucou par exemple (après le camping)…

BRINDAS : Démission d'une conseillère municipale "historique": Mme Receveur démissionne selon le titre de l'article du Progrès du 22-9-2016 "pour des raisons éthiques". Fac-similé sur le blog de BPP

1609- Mini REVUE DE PRESSE locale, et gratuite
Dans vos boîtes aux lettres au milieu des pubs, "DEVANT CHEZ VOUS" consacre un petit dossier (p°33 à 35) aux Journées du Patrimoine en recensant les opportunités qui seront proposées les 17 et 18 Septembre dans nos communes. Avec à Brindas le MTG toujours, avec notamment visite libre de 14 à 18h, etc. Également une interview du Maire de Tassin, la webcam d'Yzeron (pour voir quel temps il fait là-haut, ça peut être utile quand on est dans le brouillard, passez par plateaudyzeron.com ou par YouTube), la piscine Aqua Garon à Brignais, la MJC de Vaugneray (les MJC et autres centres sociaux perdent les subventions du Département !), le groupe de country Chicken Fried, etc ! On aime bien aussi le tableau d'évaluation des facteurs de stress (comptez joyeusement vos points p°12 !).
Arrive simultanément comme d'hab' le AUJOURD'HUI doublé de AUTREFOIS, avec du changement pour le format (A4) et le papier (couché-brillant). Dans Aujourd'hui, plusieurs articles sur la musique avec une interview de Pascal Le Goff, président de "Ça Jazze Fort à Francheville", un article sur le pianiste Alain Baraige, et un autre sur le groupe Chicken Fried ! (décidément en pleine période promo). Quant à la partie Autrefois, elle titre sur la construction de la Gare St-Paul en 1876… Notez que vous pouvez désormais retrouver ces magazines sur www.les-editions-thiate.fr

TERMINUS À BRINDAS au 29 Août 2016 pour le 73 (= retour à l'arrêt place de la Paix). C'est la ligne "2ex" qui adapte son itinéraire pour desservir Thurins et Messimy (en rejoignant Gorge de Loup). Quant à la ligne 11 (par Chaponost/Oullins), elle ne change pas.
Dépliant du Sytral visible ici <<<

Mai 2016: Une première réunion publique sur l'EXTINCTION DE L'ÉCLAIRAGE (public également) de la commune a eu lieu. Extinction qui pourrait être effective dès la fin de cette année (de 1h à 5h ?). Voici l'article du Progrès qui résume bien la question…

Usine Toumétal
AVRIL 2016 : Les tracts successifs de BPP, puis de BVEB, vous ont informé sur la décision commune des deux groupes d'opposition (au sein du conseil municipal de Brindas) de déposer plainte pour "prise illégale d'intérêt" dans L'AFFAIRE DE L'USINE TOUMÉTAL de la Pillardière. Ils considèrent en effet que la modification du PLU de Juillet 2015 a été effectuée dans le but de favoriser la réalisation d'une opération immobilière pour une société à laquelle certains membres de l'équipe municipale dirigeante seraient liés… Lire les tracts plus précis :
Sur le blog de Brindas Participation & Progrès… (on l'a également déposé sur notre "drive GG")
Sur celui de Bien Vivre Ensemble à Brindas… ("la main dans le pot de confiture") 
PS: Et on vous a gardé ici l'article du Progrès (du 19 Mai) << 

3 Mars 2016 : Réunion en mairie sur les problèmes de la rue de la Fonte du Buyat (vitesses excessives, etc), et comme on est très concerné, on a mis à jour notre ancienne page de blog ! 

Communiqué de l'APLYC : "STOP au projet de barrage à Francheville !
REUNION PUBLIQUE A PROPOS DU BARRAGE LE LUNDI 7 MARS 2016 à 19H à FRANCHEVILLE, à l'IRIS, 1 montée des Roches. Cette réunion, en présence de M. le Préfet, aura pour objectif de présenter à la population comment le barrage va être construit, mais en aucun cas pour amorcer une concertation afin d’envisager des solutions alternatives…"

Janvier 2016 : La lettre #38 de BPP est arrivée, et rangée par ici… (Orientation budgétaire, affaire Toumétal, etc)





mercredi 16 novembre 2016

Les peintures d'Odyle Collin


Odyle Collin et la peinture 

 Après 40 ans en psychiatrie…
Après sa longue carrière d'infirmière (chef, accessoirement) en psychiatrie, du Vinatier à la clinique de Vaugneray (ça laisse sûrement des traces…?), Odyle Collin à la retraite s'est remise à peindre de manière suivie (jusque là, c'était assez épisodique)… Mais c'était aussi après la révélation de sa maladie de Parkinson. À ce sujet, d'aucuns pourraient voir ici un lien avec la prise de Sifrol, qui est une drogue souvent associée à cette pathologie, et réputée comme pouvant entraîner (entre autres) des "élans de créativité"…! (Cependant on ne saurait vous le conseiller juste pour cela).

"Une espèce d'art brutiste"…
Ce fut en effet comme un ardent désir instinctif de porter ses visions sur la toile… En fait sur quelque chose qui n'est bien souvent pas une toile. Car n'importe quel support semble pouvoir lui convenir, carton, contreplaqué, etc. Et n'importe quel medium par la même occasion, l'acrylique étant tout de même le plus fréquent… Mais collages divers, épluchures séchées même (un peu dans la lignée de Philippe Dereux, ce peintre lyonnais réputé dans le genre) sont souvent de la partie pour ses tableaux. Notre ami Bernard Gouttenoire, éminent critique d'art et glorieux défenseur de la peinture lyonnaise, n'hésite d'ailleurs pas à traiter Odyle "d'espèce d'art-brutiste"… 

 Enchères à vif…
Ce 16 Novembre 2016, une vente aux enchères organisée au profit de l'association "Amour Sans Frontières" a permis  de vendre deux de ses œuvres pour 300 et 400 euros (et quelques), ce qui représente un certain encouragement à persister (mais non, bien sûr pas pour l'argent, malgré la rétrocession de 30%). Car Odyle n'a pas fait jusque là beaucoup d'autres vraies expositions… En fait, il faut dire qu'elle ne se soucie pas vraiment de promouvoir sa peinture. L'essentiel pour elle, c'est de peindre, peindre encore, et après advienne que pourra… On se permet quand même, et presque contre son gré, de faire cette petite page web avec quelques exemples de ses œuvres.  

SD

PS: Une exposition aura lieu à l'été 2017 à Langeac (Haute-Loire).

Vente aux enchères du 16-11-2016 : Flyer et extrait du site web…
 


[…cliquer pour mieux voir…]





















jeudi 13 octobre 2016

EMBARQUÉS… Sur la route de Parkinson.




"EMBARQUÉS… Sur la route de Parkinson", c'est le titre du spectacle qui a été donné ce 13 Octobre 2016 à la maison des associations de la rue Denfert-Rochereau à la Croix-Rousse. Un spectacle monté par l'atelier-théâtre initié fin 2015 dans le cadre de l'association France-Parkinson (comité du Rhône) sous l'initiative d'Odyle Collin, elle-même touchée depuis quelques années par la maladie en question. Mais le groupe inclut aussi quelques non-parkinsoniens, conjoints ou professionnels (orthophoniste, psychologue…). Et ce sont les membres du groupe qui ont écrit le texte, chacun étant souvent l'auteur de la partie qu'il joue "sur scène".

Faut-il souligner que ce spectacle fut un vrai défi : parmi les caractéristiques de cette maladie on trouve la grande difficulté de la parole (NB: pas toujours), la rigidité de l'expression aussi, la difficulté du mouvement bien sûr, la lenteur extrême, etc. Donc de grandes difficultés pour des choses qui sont en principe indispensable à l'art théâtral ! Alors, oui le spectacle était sans doute un peu lent, parfois un peu chaotique, mais son but était justement de faire un peu mieux comprendre ce qu'est cette maladie, ce fléau qui toucherait chaque année plus de 12.000 cas supplémentaires en France… Faire comprendre, mais avec de l'humour bien sûr, un ingrédient totalement indispensable, ça va de soi, ne serait-ce que pour ne pas trop faire peur aux gens…

Cette petite page web, qui réunit quelques documents très amateurs (mais qui ont valeur de témoignage) n'a d'autre ambition que de réunir quelques souvenirs de ce spectacle, principalement à destination de ceux, nombreux, qui y ont assisté, et bien sûr aussi de ceux qui y ont participé. Car le plus positif est évidemment dans la satisfaction et l'évasion que cette réalisation construite ensemble (deux rendez-vous mensuels pendant l'année, et davantage en se rapprochant de la date du spectacle bien sûr) a apporté aux participants de ce singulier groupe-théâtre.
SD

Les participants : Françoise Garcia, Joseph Rochet, Thérèse Rochet, Paule Moretton, Marie-Paule Goetz, François Hue, Annie Roche, Béatrice Aupetit, Isabelle Bourbon, Odyle Collin.
Et les musiciens : Nathalie Rochet (accordéon) et Marcel Rochet (clarinette)

De g à dr.: François, Annie, Isabelle, Joseph, Paule, Marie-Paule, Françoise, Odyle, Thérèse, et Béatrice.









Participez au groupe ! Les séances ont lieu les 1er et 3e mardis de chaque mois à la Maison des Associations de la rue Denfert-Rochereau à la Croix-Rousse.

Toutes les photos et vidéos : © Aupetit (sauf la 1ère en haut ©SD)



JOSEPH  
Joseph Rochet nous a quitté, début Janvier 2017. Finalement soulagé des terribles douleurs qui le rongeaient ces derniers mois… voire ces dernières années… À l'atelier théâtre on appréciait sa gentillesse et son regard resté malicieux sous ce corps recourbé par la douleur chronique, mais bien sûr on ne connaissait pas vraiment l'homme. Le 16 Janvier, une cérémonie d'adieu à la salle Rébuffat à Craponne, à laquelle assistait une large foule d'amis, nous a fait mieux connaître sa vie, sa famille et ses nombreux engagements. Une cérémonie comme un spectacle, avec des souvenirs, de la musique, des chants (rien d'enregistré, car chez les Rochet on trouve suffisamment de musiciens !). Une cérémonie presque joyeuse, comme ce curieux cortège pour emmener ses cendres au cimetière, à la nuit tombante et dans le froid mordant, avec lampions, saxophone et accordéon ! On aurait presque pu se croire à la Nouvelle Orléans. So long Jo, au revoir !  



jeudi 3 mars 2016

La rue de la Fonte du Buyat (à Brindas) en "ligne droite des tribunes"?!

Rue de la fonte du buyat - Brindas - ralentisseur - radar - vitesse
("49 seulement"… celui qui arrive est un oiseau rare)
Mars 2016 : Nouveau chapitre : 
Une réunion sur les problèmes de la rue de la Fonte du Buyat ! 

Nouveau chapitre que l'on rapporte sur cette page ancienne (article plus bas commencé en 2008) puisqu'elle semble lue de temps en temps quand même (avec certes un moins beau score que celle de la Place de Verdun bien sûr…).
En ce 3 Mars 2016, Monsieur Frédéric Jean, maire de Brindas avait convié les riverains à une réunion pour discuter des problèmes liés à cette rue "trop rectiligne". Une première qu'on ne peut que saluer. Jusqu'à présent, tous nos édiles avaient plus ou moins refusé d'avancer sur le sujet, prétextant surtout qu'on avait affaire à une route départementale et que ça n'était donc pas du ressort de la commune… On avait finalement obtenu… le tracé de la ligne blanche continue (un minimum !) en 2001 ! Un petit progrès alors, qui n'empêche évidemment pas les vitesses excessives sur cette ligne droite en agglomération, ni même certains inconscients de doubler parfois sur cette portion… 

 Un plateau "prise-de-conscience"… 
Le tour de table des nombreux présents à cette réunion montre bien que la vitesse des véhicules reste le problème numéro un… On vous passe ici toutes les remarques et autres propositions pour arriver à ce qui semble avoir été retenu par le Maire (qui avait d'ailleurs sans doute sa petite idée préalable, mais l'écoute a néanmoins été réelle). Il propose de faire un plateau ralentisseur* à hauteur du chemin de Cherest, et donc de l'entrée dans l'agglomération, pour faire prendre conscience justement aux automobilistes qu'ils ne sont plus (à partir de là) en rase campagne et qu'ils doivent calmer leurs ardeurs accélératrices (notons d'ailleurs au passage que cette portion de la D50 entre Brindas et Maison-Blanche**, compte-tenu de sa largeur limitée, devrait être également limitée à 70 km/h sur toute sa longueur, mais ce n'est là que notre avis…). 

 Ralentisseur doux ? 
Mais cela ne résoudra pas bien sûr (pas pour tout le monde en tous cas) le problème du désir d'accélération dans la ligne droite si tentante… Un autre "plateau" ou autre forme de ralentisseur "doux" devrait donc (à notre avis) être installé vers le milieu de cette ligne droite (plutôt que la chicane proposée par certains ?). Par "doux", nous voulons dire qui ne casse pas complètement l'allure des véhicules (ou les véhicules eux-mêmes !). Certains plateaux adaptés*** sont franchis "sans douleur" par l'automobiliste raisonnable qui est descendu à 40 km/h environ (oui, le code demande 30, mais soyons réalistes…) : à peine besoin de freiner, ni de quitter la troisième (par exemple). 
Monsieur le Maire nous informe aussi qu'il prévoit un autre "plateau ralentisseur" pour le croisement de la Joanna, croisement entre la route de la Joanna et le chemin de la Grande Pierre. Mais ce plateau-ci pourrait être retardé par certains travaux d'ERDF… Pour celui de l'entrée de village qui nous concerne il parle d'une réalisation en 2017… 

 Et d'autres problèmes… 
Les autres problèmes liés à la rue sont assez nombreux et tous ont été en tout cas bien notés…: l'aménagement de la partie latérale Sud qui est toujours laissée en "terrain vague" pour le moment. Mais là aussi les questions sont nombreuses : faut-il laisser des places de parking, comment, combien, la nuisance du dépôt de verre, les passages piétons qui ne sont pas là où ils seraient utiles, l'éclairage, insuffisant vers le carrefour, etc… 
Et ce carrefour bien sûr, côté bourg, difficile pour les véhicules et très difficile pour les piétons, et plus spécialement avec poussettes (sans parler des handicapés…). Et ça ne va pas s'arranger avec la réalisation de l'immeuble de 29 logements qui ne va pas tarder à sortir de terre… Un passage piétons aurait dû (à notre avis !) être réalisé vers le chemin de Moncel, derrière… Cela aurait dû faire partie (si l'on avait réfléchi un peu) du cahier des charges pour la réalisation de cet immeuble !! (c'est toujours notre avis). Cela aurait un peu soulagé les problèmes du carrefour, au moins pour les piétons… Problèmes pour lesquels aucune solution sérieuse ne semble envisageable actuellement ! 

 Et des histoires d'eau en plus… 
Et il y a un autre problème encore : celui de l'eau… Pas vraiment lié à des sources comme certains voudraient le déduire de l'étymologie (fonte du buyat = fontaine de la source ou quelque chose comme ça), mais plutôt au fait que la route, le lotissement, les murs… ont coupé la pente naturelle Nord-Sud que suivaient jadis ici les eaux pluviales. Alors aujourd'hui, en cas de pluies abondantes et durables, les eaux qui descendent du Nord traversent la rue… vers les sous-sols des maisons d'en-dessous où elles provoquent des inondations. Comme les eaux pluviales sont ici rejetées dans le tout-à l'égout (ce qui n'est pas très normal…), celui-ci sature et nous avons même eu droit, lors d'un épisode très pluvieux à l'été 2012, à une inondation par reflux du tout-à-l'égout, ce qui est tout de même un comble… 

Bref, les problèmes sont fort nombreux et variés, comme vous pouvez en juger, alors souhaitons bon courage aux responsables municipaux (qui ont aussi d'autres quartiers à fouetter, on en est bien conscient). Mais merci à eux en tout cas d'avoir su enfin écouter nos doléances. Plus qu'à attendre pour les réalisations… 

SD

NB*: Il avait été question d'un rond-point en ce même endroit d'entrée dans Brindas, réunissant depuis le chemin de Cherest jusqu'à celui de Moncel, donc de réalisation assez difficile, et surtout avec des préemptions de terrain qui en faisait une solution bien moins rapide (ou bien plus lente…).

**La route dite "de Bordeaux" (la D489) est bien limitée à 70 km/h alors qu'elle est plus large et sans virages (jusqu'à Maison Blanche).

***On pourrait prendre comme exemple brindasien celui vers "la Chevalerie" (en haut du Pont Chabrol) qui n'est pas trop agressif et fait tout de même ralentir…

À propos des radars, Monsieur Jean nous a appris que ceux de dernière génération (il y en a un Route Neuve et l'autre au Pont Chabrol) permettent quand on les "relève" de connaître le nombre d'infractions, la vitesse, l'heure… mais pas les numéros d'immatriculation ! Mais celui de la Fonte du Buyat est de l'ancienne génération…

Par contre, pour faire ralentir dans notre fameuse ligne droite (sans tribunes), la solution d'un vrai radar fixe (celui qui vous prend en photo avant de vous écrire !) n'a pas été exclue. Mais certains se montraient sceptiques en jugeant qu'il ne rapporterait sans doute pas assez une fois bien repéré…

PS de Janvier 2017 : Un accident en Novembre 2016, et toujours aucune réalisation pour tempérer les ardeurs des fonceurs, le radar clignote en rouge à longueur de journées et pour des vitesses souvent très élevées…  
…Et l'immeuble du 20 va bientôt amener une importante population supplémentaire. 


Notre article de Décembre 2008 (et sa suite en 2013)…

Un afficheur de vitesse dans la ligne droite du Buyat !?
(ou un ralentisseur ?)

Afficheur de vitesseEncore une petite suggestion pour nos édiles… Qui concerne la rue de la Fonte du Buyat (ce qui veut dire à peu près "la rue de la source du ruisseau", poétique isn't it ?) qui est le début de la route de Vaugneray, cette "belle ligne droite" quand on quitte Brindas par l'Ouest, tellement tentante pour les automobilistes que la majorité d'entre eux ne peut s'empêcher d'y déchaîner (plus ou moins) les chevaux-vapeurs de leurs véhicules (on se fait du bien comme on peut, remarquez qu'on est tous un peu pareils à cet égard…). Il serait donc judicieux dans cette optique qu'on installe (de préférence au milieu de la ligne droite) non pas des tribunes mais un afficheur de vitesse électronique qui permettrait à tous nos champions de juger de leurs performances, de voir s'ils ont battu leur record de la veille, etc. On trouve d'excellents articles de nos jours, capables même de livrer des statistiques* (voir ici par exemple).
Car il ne faut surtout pas compter sur les gendarmes pour vous dire de combien vous avez dépassé la vitesse autorisée ici (50 km/h en l'occurence, puisqu'on est en agglomération) car on ne les voit jamais tester leurs jumelles dans ce coin (pas de planque pour se cacher ?) !
Alerté plusieurs fois par nos soins, le précédent maire se voulait rassurant en semblant croire à l'auto-responsabilisation des conducteurs ! (du genre, ils vont finir par comprendre qu'ils ne devraient pas faire ça…). Ce qui à notre avis est aussi candide que de croire, par exemple... à l'auto-régulation et à l'auto-moralisation du capitalisme !! Non, notre comparaison n'est pas si délirante et déplacée : il s'agit dans les deux cas de juger de la nature humaine et de placer quelques garde-fous ! Alors, faut-il continuer à se dire "laissons faire tant qu'il n'y a pas d'accident grave" ?? (rayon accidents, on voit ce que le laisser-faire a déjà commencé à donner pour le capitalisme…).

* Avec alimentation solaire. Voir par exemple à St Martin au début de la route de St Sym... (7500 € pour 2 radars, quand même...)

PS : En 2011, on parle beaucoup de ces instruments, devenus par un joli tour de passe-passe sémantique, des "radars pédagogiques" !!


PPS : Début Mai 2013… Mince, on a du mal à y croire et on se frotte les yeux : nos conseils auraient finalement été suivis d'effet…!? 
En tout cas, un afficheur de vitesse vient d'être installé rue de la fonte du buyat, pour les véhicules qui arrivent "de l'Ouest" vers Brindas. Et il flashe en rouge pour environ 8 véhicules sur 10 on va dire (sans doute réglé à 55 km/h). Certains ralentissent alors, d'autres même pas…
On va pouvoir s'installer un siège pour approfondir nos statistiques… 
Mais alors, si nos pertinents conseils sont écoutés, on rappelle qu'on avait un autre petit post juste voisin (de 2008 également) qui suggérait de réaliser "un rond-point pour Guignol"!
SD



PPPS 2014 : PETIT BILAN D'UN RADAR BIEN INUTILE…

Conclusion de plus d'un an d'observations (épisodiques, rassurez-vous…). On s'était bien trompé et le fait est là : ces radars qui se contentent "d'informer" ne servent évidemment pas à grand chose… En gros, les seuls conducteurs qu'ils font ralentir sont généralement ceux qui n'allaient déjà pas bien vite. Et les autres s'en foutent royalement… quand ça ne les fait pas accélérer !
Bien sûr, il peut y avoir toute sorte de comportement intermédiaire, mais de toutes façons le but n'est pas du tout atteint. Soyons clair, le seul moyen efficace pour faire ralentir les véhicules en agglomération (c'est aussi le moyen le plus stupide et nuisible, mais il n'y en a guère d'autre) porte bien son nom puisqu'il s'appelle RALENTISSEUR !

Les ralentisseurs, ils ont fleuri (si l'on peut dire) dans toutes nos communes depuis 10 ou 20 ans. Pas tellement à Brindas où l'on peut encore les compter sur les doigts (d'une main ?). Chez notre voisine Chaponost par contre, leur nombre est carrément astronomique (on vous laisse compter…), mais ils y sont généralement relativement "doux", pas du genre à casser les voitures ! Des très durs, on sait qu'on en rencontre par exemple dans la traversée de Soucieu et à l'arrivée vers St-Laurent-d'Agny, et même à 30 ils font très mal ceux-là…
Vous voulez qu'on continue à vous parler des ralentisseurs ? On pourrait écrire un livre, absolument passionnant bien sûr…

Mais ce moyen, pour stupide qu'il soit (il abime les véhicules, augmente la pollution et la consommation…) est sans doute le seul qui pourrait faire ralentir dans la ligne droite qui nous préoccupe en premier chef. On y a vu une fois cette année les policiers municipaux avec leurs jumelles spéciales. C'était carrément au lendemain des élections municipales, juste après le passage de la liste "juste pour vous". On avait dû donner des consignes strictes : on allait voir ce qu'on allait voir… Soyons juste : la sécurité routière, on est évidemment pour ! (mais celle qui voudrait mettre des caméras jusqu'au cimetière, par contre on est contre !!). Mais depuis ce jour du printemps 2014 (c'était peut-être le 1er Avril au fait ?), on n'a jamais revu un képi ou autre casquette assermentée dans le coin !! (certes, on ne fait pas le guet là non plus…).



jeudi 31 décembre 2015

Des brins d'actu sur BRINDAS en 2015…


En vrac, quelques infos publiées en 2015 sur la page BRINDACTU de GUIGNOLSLAND (.com, le site. Vous êtes ici sur le blog : nuance…).
Les plus récentes étant en principe en haut…



Comptes-rendus divers des conseils municipaux (pdf sur le site municipal… quand il existe : brindas.fr/…
Les deux "partis d'opposition" s'attachent actuellement à publier des comptes-rendus, que nous mettons en lien ci-dessous) : 

ÉLECTIONS RÉGIONALES DES 6 ET 13 DÉCEMBRE - Les résultats par exemple par ici : www.francetvinfo.fr/elections/resultats/…
ÉLECTIONS RÉGIONALES DES 6 ET 13 DÉCEMBRE 2015 [On vous livre les chiffres et on vous laisse faire les commentaires]
(ordre résultats 1er tour)1er tour à BRINDAS69Région2e tour à Brindas…69…région
Laurent WAUQUIEZListe d'Union de la droite
33,89 % (774 votes)
34,10 %31,73 %48,87 % (1275 votes) 44,43 %40,62 %
Christophe BOUDOTListe du Front national 25,88 % (591 votes) 28,84 %25,52 %20,24 % (528 votes)25,19 %22,55 %
Jean-Jack QUEYRANNEListe d'Union de la gauche22,20 % (507 votes) 20,88 %23,93 %30,89 % (806 votes)30,38 %36,84 %
Jean-Charles KOHLHAASListe EELV et gauche 6,83 % (156 votes) 6,16 % 
Gerbert RAMBAUDListe Debout la France 5,52 % (126 votes) 3,55 % 
Cécile CUKIERMAN Liste du Parti Communiste 2,58 % (59 votes) 3,05 % 
Eric LAFOND Liste divers droite 1,71 % (39 votes)1,60 % 
Alain FÉDÈLEListe Divers (UPR)1,09 % (25 votes)0,93 %
Chantal GOMEZ Liste d'extrême gauche (LO)0,31 % (7 votes)0,88 %
Votes blancs 1,55 % (36 votes)1,31 % (35 votes) 
Votes nuls 0,26 % (6 votes)0,86 % (23 votes)
Population 5 585 habitants 
Inscrits 4 208316 7775 310 464
Abstention 44,72 % (1 882)48,61 %51,09 %36,62 % (1541)40,45 %42,32 %
Une page sur ces élections en Auvergne - Rhône-Alpes (tableau de tous les candidats vers son milieu) : http://election-regionale.linternaute.com/resultats/auvergne-rhone-alpes/region-84
Mardi 17-11 à 20h30, au théâtre Le Griffon à VAUGNERAY > Soirée d'information et d'échange sur les ÉLECTIONS RÉGIONALES (org' par la MJC)
Présentation par Wikipédia // Les candidats selon L'Express // 

Samedi 28 Novembre, de 9h à 20h, Salle des fêtes à BRINDAS : Festival "AU NOM DU CLIMAT" (4 films, 1 conférence-débat)
Avec JP Jaud (réalisateur), Paul Watson et Lamya Essemlali (Sea Shepherd), Marie-Antoinette Melières (climatologue)
Organisé par l'association SECOL (Voir L'affiche). Entrées 20//12 € (Maison de la presse à Brindas, Bio boutique à Vaugneray). 

Lundi 23 Novembre, à 20h30, pte s' des fêtes de BRINDAS >"De la graine à la fourchette, quelles agriculture et alimentation pour demain?" (Ciné-conférence du Rassemblement 2015

La Lettre de BPP #37 de Décembre 2015 est aussi par ici (avec plein de "petites choses" intéressantes !).
…………………………
On a reçu la nouvelle lettre de BPP (n°36 de Novembre 2015) et on l'a rangée par ici…<< Lecture vivement conseillée ! (des réactions aux attentats de Paris aux peurs à St-Genis-les-Ollières…)

Caroline Prénat, cette jeune femme (24 ans) graphiste (qui venait de s'installer à Paris) victime du massacre du Bataclan était originaire de Brindas. Des vies pleines de promesses, fauchées, au nom de quoi…?
Et autres liens…:


Dans LE PROGRÈS du Dimanche 8 Novembre, un intéressant dossier sur la POLLUTION DE L'AIR DANS L'OUEST LYONNAIS (article non disponible sur Internet sans abonnement)… On peut fort justement lire dans le "chapeau": « Vous vous pensez loin de toute pollution car vous habitez à plusieurs dizaines de kilomètres de Lyon ? Détrompez-vous, si le dioxyde d'azote y est moins présent, la pollution à l'ozone y est plus importante qu'en ville et peut causer de vrais dommages aux organismes les plus fragiles…». 
Nouveau site internet pour connaître la qualité de l'air dans votre commune : www.air-rhonealpes.fr/monair/commune/…

11-2015: Mini-revue de presse gratuite :
À la une du nouveau "DEVANT CHEZ VOUS" (116, Novembre 2015) le problème de l'ACCUEIL DES ROMS prévu "pour Novembre" au Fort de Chapoly à St-Genis-les-Ollières. Deux pages (16 et 17) toujours bien documentées par Peggy Mège. Toutefois, la conclusion de l'article précise qu'il n'y aurait pour l'heure aucune incidence sur les prix de l'immobilier dans les communes limitrophes : On est donc "bien rassuré" en constatant avec soulagement que notre société ne manque pas de garder ses "valeurs"…:-). En fait, impact probable, mais dans un rayon de 200m maxi, ou alors c'est que l'immobilier est bien stupide… Ceci dit, cette "solution" du Fort de Chapoly (Wikipédia !) ressemble quand même beaucoup à du "parcage", et quand il est dit par ailleurs que cette population sera contrôlée par un service de sécurité, cela évoque même forcément de sombres réminiscences… Affaire on ne peut plus délicate…!
PS: Le Progrès du 9-11 : Le 2e "village d'insertion de Roms" sera installé à Saint-Clément-les-Places…
Et dans "AUTREFOIS", mais ouvert du côté "Aujourd'hui"… une interview du président du Conseil départemental du nouveau Rhône, Christophe Guilloteau (P°16 et 17, par Christine Cognat).. 

Lu dans la dernière lettre de BVEB (pdf) concernant le passage à UNE SEULE RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL TOUS LES 2 MOIS :
"La majorité ne semble vouloir traiter que les sujets de simple gestion communale mais oublie de débattre sur des points plus cruciaux comme, par exemple, la rénovation de la salle des fêtes, le devenir du bâtiment de l’ancienne cure… Les réunions du Conseil Municipal sont bien le reflet de cette gestion exclusive des affaires courantes. Compte-tenu de la pauvreté de leur ordre du jour, Monsieur le Maire a décidé arbitrairement que désormais celles-ci auront une fréquence bimestrielle (tous les 2 mois) au lieu de mensuelle. Une décision aberrante pour une commune de 6000 habitants qui, de plus, est dans un environnement territorial en pleine
mutation
 (CCVL, Département, Métropole, Région). Plus la commune grandit, moins on rend compte aux citoyens !" 

BrindasSamedi 5 Septembre 2015, de 8h30 à 14h30, à la salle des fêtes de BRINDAS : Forum des associations
Découverte, inscriptions… (Voir notre page consacrée aux associations brindasiennes)
NOUVEAU À BRINDAS : LE PASSEPORT JEUNES, une aide financière pour l'inscription aux associations… [PS: Le point de vue de BPP]
"Afin de favoriser la pratique d'activités sportives et culturelles parmi les jeunes de la commune, l'équipe Municipale à travers le Centre Communal d'Actions Sociales a souhaité mettre en place un "PASSEPORT JEUNES".
Cette aide s'adresserait aux enfants Brindasiens de la petite section de Maternelle au CM2 inclus Les enfants devront être scolarisés à BRINDAS et la participation ne sera donnée que pour une inscription à une association communale. Une seule inscription sera prise en compte par enfant. L'aide sera versée, après étude du dossier, à la famille qui aura, au préalable, payé l'inscription auprès de l'association (justificatif).
Une information sur le "PASSEPORT JEUNES" sera envoyée aux Brindasiens courant août". 
Mesure très positive (reste à voir les modalités précises de son application). Rappelons tout de même qu'elle avait été refusée par cette même municipalité il y a un an (conseil du 15-9-2014). Mais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, bien sûr. 

9-2015: Mini-revue de presse boîte aux lettres :
Dans le nouveau "DEVANT CHEZ VOUS" (114, Septembre 2015), deux pages (28 et 29) sur la politique municipale brindasienne. On y évoque la ZAC des Verchères (avec le point de vue opposant de Christiane Agarrat, mais pas celui de BPP…), la révision du PLU, la RD 75, le skate-park… et l'on apprend que la nouvelle municipalité a décidé de ne réunir désormais le conseil municipal que tous les deux mois, pour avoir "plus de matière et de dossiers à traiter".
On trouvera dans ce même numéro un dossier sur le cycle de l'eau, augmenté d'un "focus" sur la station d'épuration de Pierre Bénite (enquête de Peggy Mège que l'on retrouve d'ailleurs presque à l'identique dans "BIEN DIT", ces deux mensuels gratuits étant désormais liés).

L'ancien directeur de Devant Chez Vous, Olivier Gros-Chevalier, poursuit ses explorations de la (petite) histoire de nos contrées dans son journal "AUTREFOIS", mais avec ce numéro 10 (où vous saurez tout sur l'assassin de Francheville qui coupait les femmes en morceaux… comme quoi les japonais n'ont rien inventé en ce domaine), vous pouvez désormais retourner le magazine et revenir dans le présent avec "ICI & AUJOURD'HUI" (c'est on ne peut plus clair) qui se penche notamment sur le "Grand Ouest Lyonnais" (Ouest + Monts) de manière très documentée. Autres sujets abordés : le domaine de Montcelard à Tassin, le parc animalier de Courzieu ou… les puces de nos amis les chiens, etc.

Pour en revenir à la partie "Autrefois" (re-retournez le journal), on pourra apprécier les paysages d'entre Grézieu/Vaugneray/St-Laurent-de-Vaux, décrits en 1892 (P°8), ou encore remarquer cette notice sur le tabac qui date de 1826 ! Extrait [et c'est le tabac qui parle !] : "…je n'étais pas (encore) devenu une des plus précieuses matières de la science de la fiscalité ; on m'employait pur de tous ces ingrédients qui m'ont rendu un véritable poison [déjà ! un poison qui rapporte à l'État…] ; je croissais où bon me plaisait, sans qu'une loi vînt défendre à ma graine de germer en tel endroit, de se multiplier dans tel autre ; j'étais libre enfin comme les sauvages qui s'enivraient de ma fumée…". Etc. Quand on lit ça, on se dit que l'idée de légalisation d'un truc qui se fume n'est peut-être, tout compte fait, pas si bonne que ça……

POLLUTIONS SUR NOS RIVIÈRES
(mais on le fait "jamais exprès"… encore heureux !. Et quelles amendes pour les pollueurs ???) :
- Pollution aux hydrocarbures dans le Garon à Thurins le 1er Septembre… C'est le nettoyage d'une fosse de réparation des autocars Planche qui aurait mal tourné…
[www.contratderivieredugaron.fr/Pollution-aux-hydrocarbures-sur-le-Garon-a-Thurins…www.leprogres.fr/rhone/2015/09/02/une-pollution-aux-hydrocarbures-maitrisee-dans-le-garon]
- On rappelle la récente pollution du Ribes (affluent de l'Yzeron) à Marcy le 13Juin. C'était Sanofi qui avait déversé, accidentellement bien sûr, 40m3 de saumure (= 15 tonnes de sel !)…
[www.leprogres.fr/rhone/2015/07/09/15-tonnes-de-sel-deversees-dans-le-ribes-les-invertebres-decimes www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Environnement/Pollution-d-un-cours-d-eau-Sanofi-veut-faire-amende-honorable]

ESPOIR? : Parmi les 27 villes et villages du bassin versant du Garon, Soucieu-en-Jarrest est la 12ème commune à signer la charte zéro pesticide. Elle accompagne Brignais, Mornant, Thurins et Vourles également signataires de la charte en 2015. À Brindas, on attend…… www.contratderivieredugaron.fr/Soucieu-en-Jarrest-signe-la-charte-zero-pesticide…


Christiane Agarrat, ancien maire de Brindas, a été élue 1er vice-président du SYTRAL, tandis que Catherine Di Folco (maire de Messimy et sénatrice) fait partie des 11 membres du bureau exécutif, en qualité de représentante des communes adhérentes (Brindas, Chaponost, Grézieu-la-Varenne, Messimy, Sainte-Consorce et Thurins). [Voir aussi cette page sur l'organisation du Sytral]

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES DES 22 & 29 MARS 2015, c'est à présent passé sur le blog… 

Janvier 2015: BIEN VIVRE ENSEMBLE À BRINDAS est à nouveau présent sur le Web (et plus seulement sur Facebook…). Le site reprend notamment la "Lettre N°1" qui a dû vous être distribuée récemment, avec les sujets de discorde (avec la municipalité actuelle) qu'on connaît (ou pas assez ?) : La résidence séniors, le parc-relais Sytral, l'abandon de la rue Mourguet, le projet logements de la Pillardière, la ZAC des Verchères, le skate-park au Pontay, etc  !

TRANSPORTS : Ça bouge au SYTRAL qui va notamment reprendre le réseau des cars du Département du Rhône… L'interview de Bernard Rivalta pour Lyon Mag est lisible sur le blog de BPP et audible sur le site de Lyon Mag… (attendre quelques instants pour le démarrage du son  !).


Sur cette page, des infos publiées en 2015 sur la page BRINDACTU de GUIGNOLSLAND (.com, le site. Vous êtes ici sur le blog : nuance…).
Les plus récentes étant en principe en haut…

vendredi 27 novembre 2015

Trois rendez-vous autour d'EDITH PIAF à la médiathèque de Brindas

[Photo Wikipedia]





La médiathèque de Brindas organisait en Novembre 2015 trois rendez-vous autour du centenaire de la naissance d'Edith Piaf (née le 19-12-1915 à Paris).


 Le 13-11-2015 à 20h…
…Le premier était consacré au cinéma avec Fabrice Calzettoni (de l'Institut Lumière), qui sous le titre "Les grands destins du cinéma" dédiait sa ciné-conférence aux "biopics", vrai genre cinématographique puisqu'il en a été recensé plus de 500… Le biopic étant défini comme une ré-interprétation de la vie d'un personnage célèbre. Entre Mozart et Jésus Christ, Edith Piaf n'avait dans cette présentation qu'un rôle assez modeste avec deux extraits choisis (l'annonce faite à Edith de la mort de Marcel…) dans les films "Edith et Marcel" (de 1983) et bien sûr "La Môme" (de 2007).

Merlenchanteuse et Carine Bianco 
 Le 21-11-2015 à 11h…
MERLENCHANTEUSE est une chanteuse, voire une enchanteuse, dont le nom de famille se trouve être Merle, qui fut très tôt attirée par Piaf (dès ses 6 ou 7 ans !)… et qui propose aujourd'hui, parmi d'autres récitals, ce "Coulisses et lumières" consacré à notre Edith nationale. Cette Merlenchanteuse possède une fort belle voix mais ne cherche pas du tout à imiter systématiquement celle de Piaf et c'est très appréciable (pas chez elle de ces roulements de "r" qu'on a connus chez certaines imitatrices d'antan !). Par contre elle imite parfois l'accent gouailleur et parigot de la chanteuse dans certains passages parlés, car son récital est aussi une biographie, forcément rapide mais racontant l'essentiel, de l'artiste. Et notre enchanteuse était très joliment soutenue par l'accordéon fluide mais incisif de Carine Bianco
[www.merlenchanteuse.com/recital-piaf.php]
- Cliquez sur le surlignage pour ouvrir les vidéos…:
PopUpVIDEO Teaser "Coulisses et Lumières" de Merlenchanteuse 
PopUpVIDEO "Padam Padam", extrait de Coulisses et Lumières (avec Carine Bianco, Mars 2015) 



Le diaporama (sans le texte, c'est juste un aperçu pour donner une idée…)

 Le 27-11-2015 à 19h…
Le groupe de théâtre LES DEUX MASQUES avait bien travaillé son récit biographique en descendant davantage dans les détails biographiques. Il s'agissait là d'une lecture croisée à neuf voix avec illustrations visuelles par un diaporama qui devenait sonore de temps à autre, juste le temps de rappeler quelques notes des principales chansons (on ne pouvait quand même pas y passer la nuit, forcément… Mais on espère que quelques uns ont ressorti des disques en rentrant chez eux). Évocation des principaux personnages autour de Piaf, notamment tous ces auteurs et ces compositeurs qui ont travaillé pour elle. Et bien sûr ceux qui l'ont façonnée et ceux qu'elle a (ensuite) elle-même façonnés…

[NB: Documentaire écrit et réalisé par Les Deux Masques, groupe théâtre à Brindas.
Écriture : Henri Tachez et Odyle Collin. Diaporama : Serge Dumonteil. Lecture : Bernard Balestié, Odyle Collin, Gérard Durand, Bernard Gardon, Hubert Payan, Pascale Payan, Marie-Claire Poizat, Henri Tachez, et Julie Tachez].


Ces trois rendez-vous furent de jolis succès puisque l'amphithéâtre (certes pas immense) était bien garni chaque fois, et la convivialité des divers "apéritifs" fut très réussie également. Merci à la médiathèque et à son équipe dynamique et sympathique (Christine, Charline, Olivier, Régis, etc). 
SD.

PS: Brindas était juste un peu en avance. Nombreuses célébrations de ces "100 ans d'Edith Piaf" en ce 19 Décembre. Par exemple… Chez ParisMatch, une série de 24 belles photos accompagnées de longs et intéressants commentaires [cliquer à droite des photos pour passer aux suivantes]… De chez nos amis anglais, un bel article du Guardian (in english) [avec chansons sur Spotify]…


A propos d'Edith Piaf, on peut aussi ajouter qu'on a beaucoup apprécié le documentaire "Edith Piaf amoureuse" que France 3 a rediffusé récemment (et qu'elle rediffusait d'ailleurs le 13-11, mais cette diffusion a été décalée par les événements…). On peut le retrouver sur DailyMotion en 2 parties (mais avec une qualité d'image moindre).
www.dailymotion.com/video/x15ru24_edith-piaf-amoureuse-part-2_creation (51mn)

Et, si l'on peut se permettre…: petite tentative de liste non exhaustive (et chronologique ?) des "principaux hommes" dans la vie d'Edith : …Raymond Asso, Paul Meurisse, Henri Contet, Yves Montand, Jean-Louis Jaubert (des Compagnons…), John Garfield, Marcel Cerdan, Eddy Constantine, Louis Girardin, Jacques Pills (1er mariage en 52), Félix Marten, Moustaki, Charles Dumont, Théo Sarapo (2nd mariage en 62)…


Membres