C'est quoi Guignolsland ?


Guignolsland.com [lien] est un site consacré au village de Brindas (F 69126) [infos], et à Guignol [page], au théâtre, etc.

Ce blog est ouvert parallèlement à ce site —d'une part pour recueillir des articles que nous évacuons de nos pages (surtout des actus de la page nommée... Brind'Actu), —et d'autre part pour accueillir vos points de vue, vos remarques, y compris sur des sujets non encore abordés.

Les sujets présents sont listés sous "Libellés" (en descendant la col' de droite), cliquer dessus pour les ouvrir…

Pour répondre à nos différents sujets, ou pour en initier de nouveaux, n'hésitez pas à cliquez sur "commentaires" ici ou là !

PS: Vous pouvez voir notre blog sous d'autres présentations en cliquant ici

mercredi 16 novembre 2016

Les peintures d'Odyle Collin


Odyle Collin et la peinture 

 Après 40 ans en psychiatrie…
Après sa longue carrière d'infirmière (chef, accessoirement) en psychiatrie, du Vinatier à la clinique de Vaugneray (ça laisse sûrement des traces…?), Odyle Collin à la retraite s'est remise à peindre de manière suivie (jusque là, c'était assez épisodique)… Mais c'était aussi après la révélation de sa maladie de Parkinson. À ce sujet, d'aucuns pourraient voir ici un lien avec la prise de Sifrol, qui est une drogue souvent associée à cette pathologie, et réputée comme pouvant entraîner (entre autres) des "élans de créativité"…! (Cependant on ne saurait vous le conseiller juste pour cela).

"Une espèce d'art brutiste"…
Ce fut en effet comme un ardent désir instinctif de porter ses visions sur la toile… En fait sur quelque chose qui n'est bien souvent pas une toile. Car n'importe quel support semble pouvoir lui convenir, carton, contreplaqué, etc. Et n'importe quel medium par la même occasion, l'acrylique étant tout de même le plus fréquent… Mais collages divers, épluchures séchées même (un peu dans la lignée de Philippe Dereux, ce peintre lyonnais réputé dans le genre) sont souvent de la partie pour ses tableaux. Notre ami Bernard Gouttenoire, éminent critique d'art et glorieux défenseur de la peinture lyonnaise, n'hésite d'ailleurs pas à traiter Odyle "d'espèce d'art-brutiste"… 

 Enchères à vif…
Ce 16 Novembre 2016, une vente aux enchères organisée au profit de l'association "Amour Sans Frontières" a permis  de vendre deux de ses œuvres pour 300 et 400 euros (et quelques), ce qui représente un certain encouragement à persister (mais non, bien sûr pas pour l'argent, malgré la rétrocession de 30%). Car Odyle n'a pas fait jusque là beaucoup d'autres vraies expositions… En fait, il faut dire qu'elle ne se soucie pas vraiment de promouvoir sa peinture. L'essentiel pour elle, c'est de peindre, peindre encore, et après advienne que pourra… On se permet quand même, et presque contre son gré, de faire cette petite page web avec quelques exemples de ses œuvres.  

SD


PS: Exposition à Langeac (Haute-Loire) en Juillet 2017 : au Café Grenouille, café-librairie associatif, [Facebook] 2 place de la Halle, avec Chantal Colombet danseuse lors du vernissage le 1er Juillet…


Vente aux enchères du 16-11-2016 : Flyer et extrait du site web…
 


[…cliquer pour mieux voir…]





















Membres