C'est quoi Guignolsland ?


Guignolsland.com [lien] est un site consacré au village de Brindas (F 69126) [infos], et à Guignol [page], au théâtre, etc.

Ce blog est ouvert parallèlement à ce site —d'une part pour recueillir des articles que nous évacuons de nos pages (surtout des actus de la page nommée... Brind'Actu), —et d'autre part pour accueillir vos points de vue, vos remarques, y compris sur des sujets non encore abordés.

Les sujets présents sont listés sous "Libellés" (en descendant la col' de droite), cliquer dessus pour les ouvrir…

Pour répondre à nos différents sujets, ou pour en initier de nouveaux, n'hésitez pas à cliquez sur "commentaires" ici ou là !

PS: Vous pouvez voir notre blog sous d'autres présentations en cliquant ici

dimanche 18 mars 2018

Brindas : Le Musée-Théâtre GUIGNOL fête ses 10 ans !

Les 10 Ans du MTG


Dix ans déjà pour le MTG, avec plus de 50.000 visiteurs accueillis, 12.000 scolaires, 180 spectacles de Guignol, 80 compagnies reçues, des marionnettistes, mais aussi des humoristes…
…1552 porte-clés vendus (si si, c'est marqué quelque part, et d'ailleurs il est plutôt sympa, le porte-clé… et pas cher), et j'en passe… 14 expositions temporaires, et celle visible en ce moment (et jusqu'au 10 Juin) qui s'intitule justement "On s'était dit rendez-vous dans 10 ans" montre bien tout cela, toutes les affiches, etc, sans oublier les trombines de ceux qui ont travaillé là pendant ces dix années… 


Collage sur la tour pour les 10 Ans du MTG
 Street-art très polémique
Il y a donc l'expo, et puis depuis cette semaine (et jusqu'au 31 Août !) les collages de "l'artiste", Julien de Casabianca, sur certains murs de la commune. Ces collages qui font polémique depuis leur apparition… Enfin, un seul d'entre eux fait beaucoup parler, le plus grand puisqu'il est sur la tour de la mairie, carrément. Et comme les autres il montre une marionnette du musée. Sauf que pour ce lieu central et emblématique, l'artiste, qui s'est sans doute cru obligé de choquer pour justifier sa réputation, a choisi une marionnette représentant… la Mort (ou Le Fantôme?). Jolie marionnette au demeurant, mais ce n'est évidemment pas cela que les Brindasiens (et les autres) attendaient (même si on l'attend tous…). On peut donc assez bien comprendre le courroux de certains (de certains, contribuables de surcroit…). On fête l'anniversaire du musée-théâtre Guignol et il aurait quand même été bienvenu que "notre héros" figure en première place de la fête, même si cela pouvait avoir un air de déjà-vu (sûrement pas en tout cas avec cette taille et en ce lieu !)… 

Guignol… au cimetière
 Comédie au cimetière
L'"après-midi festive" de ce Dimanche 18 Mars démarrait d'ailleurs par un petit spectacle de semi-Guignol (on veut dire avec les artistes sortant du castelet), spectacle donné, on vous le donne en mille… au cimetière de Brindas ! Ça ressemble à une obsession (à 10 ans, c'est un peu jeune…). Mais là, on sera paradoxalement moins critique : après tout, pourquoi pas…? Le lieu (l'entrée) s'y prêtait assez bien et on peut toujours se dire que les nombreux guignolistes enterrés à Brindas se sont sans doute réjoui de ce joyeux intermède. Joli numéro des deux comédiens en tout cas, et les enfants exultaient…! Sauf que pour nous, encore prisonniers de nos corps terrestres, on se les gelait pas mal en ce 18 Mars… 




Les Gones à Mourguet 
 La culture en nos vallons 
Plus qu'à aller se réchauffer dans un musée-théâtre bourré de monde pour l'occasion. Dans des coins en bout de couloirs, des experts en marionnettes montrent leur savoir-faire (fabrication, etc), tandis qu'un espace spécial a été réservé à la troupe des Gones à Mourguet (qui produit un spectacle chaque Printemps). La cérémonie arrive vers 17 heures, avec les inévitables (mais intéressants) discours. Celui de Daniel Malosse, président de la CCVL, organisme qui a conduit le projet et qui gère les lieux. Puis celui de Bernard Servanin, responsable de la culture dans cette même communauté de communes (des Vallons du Lyonnais). Des historiques surtout bien sûr, retraçant surtout l'évolution de la chose culturelle dans notre communauté de communes… Enfin, Maud Clavel, la "nouvelle directrice" (depuis 2014 quand même) raconte combien Jean-Guy Mourguet, qu'elle n'a pas connu (il est mort en 2012) lui est néanmoins devenu très familier à travers toutes les recherches qu'elle a dû faire pour composer son livre… 

 Jean-Guy Mourguet saltimbanque 
[lien Amazon]
Car c'est un autre point fort de cet anniversaire que la sortie de cet ouvrage entièrement consacré à celui qui, par son legs et par son action, a été à l'origine de ce musée-théâtre : Jean-Guy Mourguet. Ce fameux brindasien d'adoption, dernier descendant de la dynastie des Mourguet (et même si ça n'était pas son vrai nom, il méritait largement de se l'attribuer). Un livre porté par les Éditions Lyonnaises d'Art et d'Histoire avec la CCVL. Une centaine de pages avec beaucoup de photos, et notamment une sorte de frise continue de petites images en haut des pages, dont certaines que l'on aimerait bien voir en plus grand (on attendra une réédition en grand format !). Et en déroulé, les jeunes années de Jean-Guy (en partie à Brindas, surtout pendant la guerre), puis le dessinateur-architecte, et le chanteur, et le marionnettiste forcément, les débuts de la troupe, dès 1955 (et notre Brindasienne Janine Tardu-Billot en était depuis la première heure bien sûr). Les différents lieux : la rue des Marronniers, Le Petit Bouif dans le Vieux Lyon, puis le théâtre municipal de la rue Carrand… Un chapitre sur les œuvres ensuite : répertoire satirique, hommages au théâtre, spectacles pour enfants… Puis à partir des années 90 la recherche d'un lieu pour exposer sa collection… qui aboutira donc à l'ouverture du Musée-théâtre brindasien en 2008. Ajoutons l'inévitable arbre généalogique des Mourguet. Et le fac-similé de l'excellent discours d'inauguration d'Emmanuel Mony, alors président de la CCVL*. Bref, un ouvrage qui contient l'essentiel de ce qu'il fallait dire sur Jean-Guy Mourguet et qui est donc une sorte de complément indispensable au MTG lui-même. Il fallait le réaliser et merci à Maud Clavel de s'y être bravement plongée ! 

Serge D.

- Le livre est en vente au Musée-Théâtre (15 €) 
- Pensez aussi à faire (avec vos enfants ?) le parcours jeu de street art (dépliant disponible au MTG), qui vous fera faire un tour du village en découvrant les 10 œuvres… (Guignol est à la salle des fêtes, avec Bocuse et Polichinelle). C'est jusqu'au 22-7. 
[L'événement sur le site de la CCVL…]
[Notre page hommage à Jean-Guy Mourguet lors de sa disparition]
[Notre principale page consacrée à Guignol sur le site Guignolsland]
[*Autre discours de ce 23 Janvier 2008, celui de Jean-Marc Pécollet, maire de Brindas, ici en pdf]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser vos remarques et autres commentaires, favorables ou défavorables (qui seront publiés après une "modération" n'éliminant que les plus injurieux !!)

Membres